Ateliers
10-12h

Proposés aussi dans le Pass Culture, ces ateliers accompagnent parfaitement une séquence du programme de Cycle 4 en Français, Arts, Histoire ou Science. Les enseignants trouveront ici les objectifs communs des activités et du B.O de l'Éducation Nationale.
 

3 \ L'art de la conversation documentaire

Lumières !

Intervenant : Jonathan BERTRAND : Réalisateur (Calice), Chef Opérateur, Monteur.

 

Description : Les décors et les comédiens peuvent raconter beaucoup, du moment qu’on les voit. Mais encore faut-il allumer la lumière, l’orienter, la teinter, l’éloigner, la refléter ou la couper. Que veut dire une scène entièrement éclairée en rouge ? Que veut dire la même scène éclairée par des touches de vert ? Qu’est-ce que tout cela implique pour la caméra et son placement ? À partir d’exemples, mais surtout par la pratique, Jonathan Bertrand propose aux élèves d’appréhender le langage de la lumière, en réalisant des saynètes dans différents styles visuels.


Objectifs généraux:

  • Cerner les enjeux narratifs de la lumière.

  • Réfléchir collectivement à la signification d’une image.

 

Français

  •  Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps. (Objectif du cycle 4)

  • Comprendre comment le récit fantastique, tout en s’inscrivant dans cette esthétique, interroge le statut et les limites du réel (Regarder le monde, inventer des mondes, Cycle 4)

  • Savoir décrire et analyser l’image fixe et mobile.

  • S’interroger sur la manière dont les personnages sont représentés et sur leur rôle dans la représentation de la réalité. (Regarder le monde, inventer des mondes).

Arts

  • Choisir, mobiliser et adapter des langages et des moyens plastiques variés en fonction de leurs effets dans une intention artistique en restant attentif à l’inattendu

  • S’approprier des questions artistiques en prenant appui sur une pratique artistique et réflexive.

  • Recourir à des outils numériques de captation et de réalisation à des fins de création artistique.

  • Dire avec un vocabulaire approprié ce que l’on fait, ressent, imagine, observe, analyse ; s’exprimer pour soutenir des intentions artistiques ou une interprétation d’œuvre.

  • La narration visuelle : mouvement et temporalité suggérés ou réels, dispositif séquentiel et dimension temporelle, durée, vitesse, rythme, montage, découpage, ellipse…

 

Sciences 

Utiliser les propriétés de ces signaux. Attendu de fin de cycle 4 : Caractériser différents types de signaux (lumineux, sonores, radio…).

 

Restitution : Les élèves verront le très court métrage créé par leurs soins sur grand écran, en plus d’un film réalisé par Jonathan Bertrand.

 

2

Nourrir un personnage

Intervenant : Nicolas DEKYNDT, réalisateur (Racines d'immeubles), scénariste, monteur.

 

Description : L’outil indispensable de chaque série télévisée est la bible de personnage. C’est ce qui ancre pour toute la durée de l’œuvre les caractéristiques physiques et morales d’un personnage, sa relation aux autres mais aussi son objectif dans l’histoire et ce qu’il est capable ou non de faire pour y parvenir. C’est également ce qui permet aux acteurs et actrices de mieux cerner le travail qui leur reste à faire avant de tourner.

Nikolas Dekyndt initiera les élèves à toutes les questions que la création d’une bible de personnage peut soulever, et évoquera le travail des acteurs. Collectivement, les élèves établiront les lignes directrices d’une série imaginaire, puis, par groupe, constitueront les différents chapitres de la bible de cette série.

 

Objectifs :

  • Favoriser le travail d’équipe en concentrant les efforts dans un but commun.

  • Encourager et stimuler l’imagination, et la confronter aux contraintes de la production d’une série.

  • Transposer des éléments du réel dans le cadre d’une fiction

Français

  • Utiliser l’écrit pour réfléchir, se donner des outils de travail. (Attendu de fin de cycle 4)

  • Découvrir, à travers des textes relevant des genres dramatique et romanesque, la confrontation des valeurs portées par les personnages (enjeu cycle 4 ; Vivre en société, participer à la société)

 

 

Restitution : Les élèves découvriront l’assemblage de leur travaux dans une mini bible de série en papier, qu’il se passeront de mains en mains.

3

L'art de la conversation documentaire

​Intervenante : Mélanie FREITAS, réalisatrice (Sang-Protection),  monteuse (Racines d'immeubles)

 

Description : Réaliser un entretien dans le cadre d'un documentaire ne demande pas les mêmes compétences et pas la même rigueur que pour enregistrer un micro-trottoir, ou une enquête journalistique. Il faut d'abord chercher les profils adéquats pour le sujet du film, puis mettre les personnes dans les bonnes dispositions pour parler. Mélanie Freitas propose aux élèves les conditions réelles du plateau de tournage documentaire. Elle abordera ensuite le travail délicat du montage, qui doit trouver le juste équilibre entre respect de la parole et point de vue d'auteur.trice.

 

Objectifs :

  • Apprendre les bases du cadrage et de la prise de son appliquées à la forme documentaire.

  • Savoir placer l'interlocuteur dans les meilleures dispositions.

  • Accepter que ce qui est dit n'est pas ce qu'on attendait.

  • Relancer une discussion en accord avec le sujet choisi.
  • Poser des questions pertinentes
     

Français

  • Participer de façon constructive à des échanges oraux. (Enjeu Cycle 4 en Français)
  • Exploiter les ressources expressives et créatives de la parole. (Enjeu Cycle 4 en Français)
  • Comprendre en quoi les textes littéraires dépassent le statut de document historique et pourquoi ils visent au-delà du témoignage et de la simple efficacité rhétorique (Cycle 4 ; Agir sur le monde, Agir dans la cité : individu et pouvoir. )
     

Education Civique

  •  Identifier, comprendre les différents sentiments, leurs registres d’expression pour développer, en les exprimant et en les régulant, ses émotions et ses sentiments permettant une capacité d’écoute et d’empathie.

  • Prendre conscience du rapport de soi aux autres et savoir accepter des différences en ayant conscience de la dignité et de l’intégrité de la personne humaine

 

Restitution : Séquence montée qui croise la parole de deux intervenants, joués par les élèves.

4

Questions de point de vue

Intervenant : Adam WACYK, réalisateur (Racines d'immeubles), monteur.

 

Description : Un sujet donné n'implique pas forcément un seul traitement. C'est le travail du réalisateur que de choisir comment il va utiliser son savoir faire pour donner un point de vue précis, le sien. Adam Wacyk tirera au sort un sujet imposé, qui cadrera avec les préoccupations ou les envies des élèves. La classe se divise ensuite en groupe. Chaque groupe devra collaborer pour trouver une de façon originale de traiter le sujet, qui ressemble le moins possible à celle des autres groupes. Tous les groupes réaliseront à l'aide de leur smartphone des séquences très simples, qui mettent en évidence le traitement qui leur est propre. À la fin de l'atelier, les élèves découvrent la confrontation des différents points de vue dans un montage qui rassemblent toutes les séquences filmées.

 

Objectifs

 

Français

  • Mobiliser des références culturelles pour interpréter les textes et les créations artistiques et littéraires et pour enrichir son expression personnelle.

  • Participer de façon constructive à des échanges oraux.

Arts

  • Choisir, mobiliser et adapter des langages et des moyens plastiques variés en fonction de leurs effets dans une intention artistique en restant attentif à l’inattendu.

  • S’approprier des questions artistiques en prenant appui sur une pratique artistique et réflexive.

  • Recourir à des outils numériques de captation et de réalisation à des fins de création artistique.

  • Dire avec un vocabulaire approprié ce que l’on fait, ressent, imagine, observe, analyse ; s’exprimer pour soutenir des intentions artistiques ou une interprétation d’œuvre.

  • La narration visuelle : mouvement et temporalité suggérés ou réels, dispositif séquentiel et dimension temporelle, durée, vitesse, rythme, montage, découpage, ellipse…

 

 

Restitution : Le élèves découvriront leur travail monté dans un assemblage des séquences tournées.

5 \ Cellulo !
 

 

Intervenant : Bertrand BLANDIN, réalisateur, compositeur (Calice).

 

Description : Deux techniques au choix : Pixilation*, animation sur celluloïds**

 

Une fois la technique choisie, les élèves décident d'une situation à mettre en scène, dessinent rapidement un storyboard puis réalisent ensemble un très court-métrage. L'enjeu est de comprendre les possibilités offertes par la technique choisie par rapport aux techniques les plus pratiquées. Bertrand Blandin accorde une importance particulière à ce que les élèves puissent reproduire plus tard ce qu'ils auront appris, avec leurs propres moyens.

 

*Technique d'animation consistant à animer des personnes réelles en les photographiant.

** Technique d'animation 2D consistant à animer des dessins à l'aide de feuilles transparentes et superposables.

 

Objectifs :

  • Comprendre l'intérêt esthétique des différentes techniques d'animation.

  • S'initier à une pratique artistique rare et originale.

  • Mieux se représenter la décomposition du mouvement.

 

Arts

Mettre en œuvre un projet

  • Concevoir, réaliser, donner à voir des projets artistiques, individuels ou collectifs.

  • Mener à terme une production individuelle dans le cadre d’un projet accompagné par le professeur.

  • Se repérer dans les étapes de la réalisation d’une production plastique et en anticiper les difficultés éventuelles.

  • Faire preuve d’autonomie, d’initiative, de responsabilité, d’engagement et d’esprit critique dans la conduite d’un projet artistique.

  • Expliciter la pratique individuelle ou collective, écouter et accepter les avis divers et contradictoires.

  • Porter un regard curieux et avisé sur son environnement artistique et culturel, proche et lointain, notamment sur la diversité des images fixes et animées, analogiques et numériques.

 

 

Restitution : Projection du mini-film d'animation réalisé par les élèves, projection d'un court-métrage de Bertrand Blandin

 
 
 
 
 

6 \ Trouver sa voix

 

Intervenant : Hadrien Langue, réalisateur, compositeur (Sang-Protection).

 

Description : Atelier doublage. Sur une séquence de film muette les élèves travailleront le placement de leur voix, les intonations, le ton. L'exercice consistera également à synchroniser les mouvements de lèvres à l'écran avec le texte incarné vocalement. Que se passe-t-il lorsque le texte et les mouvements sont décalés ? Pour les langues comme l'anglais, peut-on traduire fidèlement tout en synchronisant ?

 

Le doublage est une performance d'acteur/d'actrices. Il nécessite de se mettre dans la peau du personnage, de lui donner une identité sonore. C'est un travail créatif et rigoureux.

 

 

Objectifs :

  • Travailler l'outil voix, l'articulation, les intonations, le ton.

  • Sculpter sa voix pour façonner une identité aux personnages à doubler

  • Mettre en œuvre sa rigueur pour synchroniser l'audio aux images.

Français

  • Exploiter les ressources expressives et créatives de la parole

  • Lire un texte à haute voix de manière claire et intelligible ; dire de mémoire un texte
    littéraire ; s’engager dans un jeu théâtral.

Langues Vivantes

  • Percevoir les spécificités culturelles des pays et des régions de
    la langue étudiée en dépassant la vision figée et schématique
    des stéréotypes et des clichés.

  • Mobiliser des références culturelles pour interpréter les
    éléments d’un message, d’un texte, d’un document sonore.

Restitution : Projection des séquences doublées par les élèves.

 

Futura Light est une police inspirée du design Bauhaus et est très populaire. Elle fera bien ressortir les mots dans vos titres, bannières et logos.

Travaillons ensemble

Les ateliers peuvent s'adapter à tous les publics à partir de la 6ème et jusqu'à des groupes d'adultes.
Adressez-nous vos questions et demandes à lafabriquedimages80@gmail.com

Tous les ateliers sont au départ d'Amiens.